“Venom 3”, la suite de “Ghostbusters : Afterlife” en préparation chez Sony

Préparez-vous pour plus de Venom.

Sony Pictures a lancé un troisième volet de la franchise “Venom” dirigée par Tom Hardy, après les succès consécutifs au box-office de “Venom : Let There Be Carnage” en 2021 (502 millions de dollars dans le monde) et de “Venom” en 2018 (856 $). millions dans le monde).

Le studio a également annoncé des plans pour un autre épisode “Ghostbusters”, qui servira de suivi au redémarrage de 2021 “Ghostbusters: Afterlife” (200 millions de dollars dans le monde). Sony a dévoilé ses plans pour les deux suites lors de sa présentation du lundi soir à CinemaCon, le salon annuel des propriétaires de salles de cinéma. Bien que le studio n’ait partagé aucun détail sur l’un ou l’autre des films, il a révélé que de nouveaux versements étaient en cours.

L’annonce a pris la forme d’une bobine de mash-up, qui comprenait des images du biopic de Whitney Houston “I Wanna Dance With Somebody”, “Kraven the Hunter”, “The Equalizer 3”, des clips inédits de Tom Hanks « Un homme appelé Otto ».

Le chef du studio, Tom Rothman, a présenté la bobine, annonçant que le studio réalisait divers films pour divers publics ou – simplement – ​​que Sony Pictures Entertainment avait “quelque chose pour tout le monde”. C’est un point difficile à discuter, compte tenu des quadrants que son ardoise frappe entre Sony, TriStar et Columbia Pictures.

Dans “Venom”, Hardy incarne le journaliste Eddie Brock et son acolyte involontaire et parasite Venom, le protecteur mortel d’un autre monde dans l’univers Sony des personnages Marvel, ancré par des méchants comme Morbius et Kraven le chasseur. Sony Pictures travaille sur une histoire autonome basée sur Madame Web, avec Dakota Johnson devant jouer dans le film.

Hardy’s Venom est apparu pour la dernière fois dans une scène de générique de “Spider-Man: No Way Home”, un géant du box-office qui a rapporté 1,89 milliard de dollars dans le monde.

Jason Reitman a réalisé “Ghostbusters: Afterlife”, prenant les rênes de son père, Ivan Reitman, qui a dirigé le film original de 1984 “Ghostbusters”. Le premier film – mettant en vedette Bill Murray, Dan Aykroyd, Ernie Hudson et Harold Ramis en tant que parapsychologues attrapeurs de fantômes – a connu un succès critique et commercial, engendrant plus tard des suites, des séries animées, des jeux vidéo et un redémarrage malheureux en 2016.

Le suivi de “Ghostbusters” de 2021 a eu lieu des décennies après la série originale. Le redémarrage est centré sur une famille qui déménage dans une petite ville et découvre son lien avec la légendaire entreprise de capture de fantômes. Murray, Aykroyd, Hudson, Sigourney Weaver et Annie Potts ont repris leur rôle des premiers films, tandis que Carrie Coon, Finn Wolfhard, Mckenna Grace et Paul Rudd ont rejoint le casting.

Leave a Comment