Les aéroports de New York interdits de facturer aux purchasers jusqu’à 28 $ pour une bière

  • Les autorités ont lancé une enquête après qu’un tweet viral a montré qu’une bière Sam Adams coûtait environ 28 {dollars}.
  • Un audit a révélé que 25 convives ont été facturés entre 23 et 27 {dollars} pour une bière dans les eating places gérés par OTG.
  • Les règles obligeront les eating places à facturer des “prix hors aéroport, dans la rue”, plus un supplément most de 10%.

Il sera interdit aux aéroports de New York de facturer jusqu’à 28 {dollars} pour une seule bière après un audit de l’autorité portuaire de l’État.

L’audit fait suite à un tweet viral publié l’été dernier.

Un audit du bureau de l’inspecteur général de l’autorité portuaire (OIG) a révélé que 25 clients se sont vu facturer des montants “indéfendables” entre 23 et 27 dollars pour une bière saisonnière à l’aéroport de LaGuardia.

L’audit a été initié par un tweet en juillet 2021, lorsque Cooper Lund a montré une liste de bières qui comprenait une Samuel Adams Summer Ale Drought au prix de 27,85 $. Les bières étaient soumises à une “taxe de récupération COVID-19” de 10% qui n’allait pas aux employés.

À l’époque, la ville a rapporté que l’autorité portuaire avait demandé à la course d’OTG, qui possède des eating places dans les aéroports de LaGuardia, JFK et Newark, de vérifier les prix de ses menus, y compris les 28 $ Sam Adams, ce que la société a qualifié d’erreur dans un tweet de suivi.

L’OTG et l’OIG n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires d’Insider faites en dehors des heures normales de travail.

À l’époque, un porte-parole d’OTG a déclaré à The Metropolis que les prix de la bière à LaGuardia et des frites à Newark étaient “incorrectement affichés” et “rapidement corrigés” – à 18,15 $.

“En raison de ces problèmes de prix affichés, nos équipes de menu internes ont travaillé avec diligence pour s’assurer que les prix dans tous les eating places sont, en fait, rendus correctement”, a ajouté le porte-parole à l’époque.

La nouvelle politique plafonnera les bières dans les aéroports de New York aux “prix de la rue” locaux hors aéroport, plus une concession de 10%.

“Personne ne devrait avoir à débourser un montant aussi exorbitant pour une bière”, a déclaré Kevin O’Toole, président du conseil d’administration de l’Autorité portuaire, dans un communiqué.

Il a ajouté: “Les nouvelles mesures de conformité et d’software du Département de l’aviation annoncées aujourd’hui indiquent clairement que tous les prix dans les concessions seront régulièrement contrôlés pour s’assurer qu’ils sont alignés sur le marché régional.”

Leave a Comment