Le nouveau responsable de SmartThings discute de Matter et de l’avenir de la maison intelligente

La maison intelligente est sur le point de changer. Bientôt, vous n’aurez plus à choisir une ampoule intelligente ou une serrure de porte simplement parce qu’elle fonctionne avec votre haut-parleur intelligent. Au lieu de cela, vous pourrez acheter un appareil intelligent, le ramener à la maison et il fonctionnera avec n’importe quel assistant vocal ou application de votre choix. C’est du moins la promesse derrière Matter, une nouvelle norme créée par Samsung, Google, Apple et Amazon. Plus important encore, vous ne serez pas enfermé dans la plateforme que vous avez choisie. Si vous décidez de passer à SmartThings depuis Google Home ou d’utiliser Amazon Alexa via Apple HomeKit, tous les appareils compatibles Matter peuvent vous accompagner.

Cette évolution de la maison intelligente signifie que les principales plates-formes qui nous aident à faire fonctionner nos appareils connectés changent également. Le bord s’est entretenu avec Mark Benson, le nouveau responsable de SmartThings US, la branche domotique de Samsung, pour en savoir plus sur ses projets d’adoption de Matter.

Mark Benson, le nouveau responsable de Samsung SmartThings US, sur scène au CES 2022 discutant des plans d’adoption de Matter.

Fondé il y a 10 ans sur Kickstarter, SmartThings est l’un des seuls hubs de maison intelligente grand public autonomes depuis les premiers jours du boom de la maison intelligente de bricolage qui est toujours en vie. Il a bâti son activité sur la capacité de son hub homonyme à connecter des appareils de différents fabricants, vous permettant de les contrôler tous avec une seule application.

Bien qu’il y ait plus de “hubs” qui le font aujourd’hui (y compris Amazon Alexa et Google Home), le hub SmartThings est l’un des rares appareils grand public avec plusieurs radios, y compris Wi-Fi, Zigbee et Z-Wave, lui permettant de contrôler une gamme beaucoup plus large d’appareils domestiques intelligents. Il fonctionne également avec les services logiciels cloud-to-cloud et est l’une des plates-formes de maison intelligente les plus compatibles. Il existe également une prise en charge de l’assistant vocal pour Amazon Alexa et Google Assistant ainsi que pour Bixby de Samsung.

Rachetée par Samsung en 2014, SmartThings est devenue la principale plateforme d’appareils connectés du géant de l’électronique. L’application est préinstallée sur tous les téléphones Samsung, et si vous achetez un appareil Samsung connecté, tel qu’un réfrigérateur, un téléviseur ou un lave-linge, vous devrez télécharger l’application SmartThings pour utiliser toutes les fonctionnalités intelligentes. L’application fonctionne à la fois sur les téléphones iOS et Android et comprend l’une des plates-formes d’automatisation les plus puissantes.

Depuis l’acquisition, Samsung s’est éloigné de la fabrication de tout matériel SmartThings, déchargeant à la fois le concentrateur autonome et de nombreux capteurs au fabricant d’appareils Aeotec. La société a déclaré qu’elle concentrait tous ses efforts sur l’application SmartThings et qu’elle soutenait les produits connectés de Samsung via un logiciel.

En 2021, il a lancé les sections Cooking, Air Care, Clothing Care et Pet Care de l’application SmartThings pour aider les utilisateurs de produits Samsung à tirer le meilleur parti de leurs appareils connectés, et une section Smart Energy et Home Care pour surveiller la consommation d’énergie et l’entretien. besoins des appareils Samsung.

L’application SmartThings de Samsung fonctionne à la fois avec les appareils connectés tiers et les appareils intelligents de Samsung.
Image : Samsung

Cette interview a été légèrement modifiée et condensée pour plus de clarté.

Où voulez-vous emmener la plateforme SmartThings maintenant que vous la dirigez ?

Marc Benson : Beaucoup de choses ont changé dans l’industrie depuis le lancement de SmartThings. Architecturalement, la plate-forme a dû également évoluer. Nous avons travaillé sur la mise en place de la plate-forme pour l’évolutivité et la flexibilité à l’avenir.

Il se passe beaucoup de choses passionnantes dans l’espace de la maison intelligente. Les consommateurs n’ont jamais été aussi disposés à ajouter des appareils intelligents à leur domicile. Avec la pandémie, les gens redécouvrent et réimaginent à quoi pourrait ressembler leur maison et comment ils peuvent l’améliorer, ce qui se traduit par un enthousiasme pour les choses de la maison intelligente.

SmartThings est vraiment au centre de ce mouvement où nous sommes depuis 2012. Et je pense que nous avons une occasion unique de rassembler nos partenaires pour s’engager envers la nouvelle norme de l’industrie, Matter. Enfin, l’industrie a reconnu [that connectivity] a été un obstacle à l’adoption.

Je pense que, dans 10 ans, nous allons considérer cette année comme un point d’inflexion de l’industrie – un changement fondamental dans la façon dont les entreprises travaillent ensemble pour fournir des choses qui fonctionnent réellement ensemble, et pas seulement dans des écosystèmes cloisonnés séparés.

Il y a deux parties dans SmartThings depuis un certain temps : Samsung SmartThings et les SmartThings originaux. Samsung ne fabrique plus de matériel SmartThings et a déclaré que les futurs hubs seront basés sur des logiciels. De nombreux utilisateurs s’inquiètent de ce changement. Pouvez-vous parler de la future feuille de route et de la manière dont vous déplacez les SmartThings d’origine vers les nouveaux SmartThings ?

C’est une évolution. Et ça fait un moment que ça se passe. Nous essayons vraiment de relier ces mondes ensemble. Notre histoire a été la plaque tournante et la communauté avec toutes les grandes innovations qu’ils ont apportées. Mais nous assistons également à une explosion massive de l’adoption de SmartThings via les appareils et téléviseurs Samsung.

Ainsi, vous avez un gouffre entre les premiers utilisateurs et les innovateurs, qui savent vraiment comment gérer une maison intelligente, et l’utilisateur de tous les jours qui possède des appareils intelligents et connectés mais qui ne maîtrise pas l’ensemble de la portée d’une maison connectée.

La croissance future est vraiment dans ce [user]mais cela ne veut pas dire que nous voulons laisser derrière nous ce premier groupe. Nous voulons relier ces deux éléments et trouver des moyens pour que la communauté puisse innover afin d’améliorer l’ensemble de la plate-forme SmartThings pour tout le monde.

Quel avenir pour le hub SmartThings avec Matter à l’horizon ?

Le hub autonome SmartThings V3 et le hub Aeotec SmartThings seront mis à jour pour prendre en charge Matter lors de son lancement à l’automne. SmartThings s’intègre plus profondément dans le portefeuille Samsung, avec le logiciel SmartThings Hub intégré à certains téléviseurs intelligents, moniteurs intelligents et réfrigérateurs Family Hub Samsung 2022. Ces appareils permettront également aux utilisateurs de connecter une grande variété d’appareils domestiques intelligents existants, car ils seront mis à jour pour obtenir Matter en tant que support de contrôleur, à mesure que la nouvelle norme sera disponible.

Nous prévoyons également de prendre en charge Matter en tant que contrôleur sur notre SmartThings Hub V2. Cela permettra à nos utilisateurs existants de connecter et de contrôler les appareils Matter.

Le réfrigérateur Samsung Family Hub sera mis à jour pour prendre en charge Matter.
Image : Samsung

Les concentrateurs intégrés auront-ils des radios sans fil à faible puissance, comme le font les concentrateurs autonomes ? Qu’en est-il du fil ?

Les protocoles sans fil à faible consommation d’énergie sont un élément crucial de la norme Matter et seront certainement intégrés aux produits Samsung SmartThings avec une fonctionnalité de concentrateur intégrée. Plus de détails à venir sur la mise en œuvre réelle de la technologie Thread, mais Thread est vraiment important pour nous. La communication avec les appareils Zigbee sera possible via le dongle SmartThings, permettant la connectivité à une large gamme d’appareils domestiques intelligents.

Vous dites que Samsung intègre Matter en tant que contrôleur — cela signifie-t-il que les appareils connectés de Samsung (machines à laver, robots aspirateurs, téléviseurs, etc.) ne seront pas exposés à d’autres contrôleurs Matter (comme Amazon Alexa ou Apple HomeKit) ?

En effet. Cette année, nous concentrerons nos efforts sur l’intégration de Matter en tant que contrôleur sur plusieurs surfaces de la gamme Samsung. Cela signifie la plupart des téléviseurs intelligents Samsung 2022, des moniteurs intelligents et des réfrigérateurs Family Hub. Les hubs SmartThings n’agiront pas comme un pont Matter, de sorte que les appareils non-Matter ne seront pas pontés ou exposés à d’autres contrôleurs Matter. Cela dit, les hubs SmartThings compatibles Matter continueront de prendre en charge les appareils et protocoles existants (par exemple, Zigbee, Z-Wave) pour fournir aux clients SmartThings des options de connectivité flexibles.

Où voyez-vous Matter prendre SmartThings ?

Le paysage concurrentiel évolue. Il est inévitable que nous en soyons arrivés là. Au début de la maison intelligente, il s’agissait de “Comment puis-je connecter un appareil?” et “Quelle plate-forme est la plus flexible en termes d’activation des types les plus différents de protocoles et d’appareils variés ?” C’était un monde fragmenté, et nous avions tout pour travailler ensemble.

Matter contribue à simplifier la manière dont les appareils sont connectés. Maintenant, la façon dont il est connecté n’est plus le différenciateur. Cela pourrait prendre un certain temps pour que Matter se développe et soit adopté. Ce ne sera pas tout à la fois, mais c’est définitivement l’avenir.

Avec une connectivité de plus en plus standardisée, la concurrence de SmartThings à l’avenir sera différente. L’expérience utilisateur est l’espace concurrentiel qui différenciera les plates-formes et les entreprises – les cas d’utilisation à la maison, la cuisine, le soin de vos animaux de compagnie, la gestion de la consommation d’énergie, le réglage de l’éclairage et le verrouillage des portes la nuit. Que ces choses fonctionnent et soient simples et faciles à comprendre afin que les utilisateurs puissent contrôler leur maison et bien gérer leur maison, c’est pourquoi nous sommes enthousiasmés par Matter.

En même temps, cela force une évolution, un changement, en ce qui concerne où se trouvent les zones de concurrence et où se trouvent les zones de collaboration.

SmartThings a ajouté une section Life à son application l’année dernière pour aider à automatiser la cuisine, les soins de l’air, les soins des animaux domestiques et d’autres tâches ménagères à l’aide d’appareils Samsung.
Image : Samsung

Pourquoi Samsung SmartThings va-t-il être un leader ici ? Qu’est-ce qui va donner envie à l’utilisateur d’utiliser SmartThings plutôt qu’une autre plate-forme pour gérer ses maisons intelligentes une fois que Matter arrivera ?

L’expérience utilisateur, espérons-le, est suffisamment bonne pour être un différenciateur. Cela va être très compétitif car il y a un certain nombre d’entreprises qui travaillent toutes pour avoir le même objectif d’être l’expérience utilisateur exceptionnelle que les clients peuvent utiliser pour gérer leurs appareils Matter. Mais l’un des grands différenciateurs que nous avons est le portefeuille d’appareils Samsung. Et c’est quelque chose que personne d’autre n’a.

L’autre chose est que SmartThings dispose d’un incroyable moteur de routines pour créer des automatisations avancées. D’autres entreprises continueront d’y investir et de s’améliorer parce que c’est vraiment essentiel pour bien faire. Mais c’est déjà quelque chose dans lequel SmartThings a l’avantage. Et c’est quelque chose dans lequel nous continuons d’investir.

L’interopérabilité et la possibilité de connecter des appareils se normalisent. Mais la connectivité n’est pas là où la concurrence aura lieu. C’est dans l’expérience d’utilisation de ces choses et comment elles fonctionnent avec les fonctionnalités auxquelles vous pouvez accéder sur ces appareils. C’est quelque chose qui continuera d’être un point de différenciation pour SmartThings et pour Samsung.

Leave a Comment