Dan Hardy: Additionnez tous mes chèques de paie UFC, je gagne plus en match de boxe contre Diego Sanchez

Du point de vue de Dan Hardy, il aurait pu combattre Diego Sanchez dans une cage ou sur un ring, avec ou sans gants. La raison pour laquelle il a choisi de le faire en boxe selon les règles de l’exposition était le risque relatif pour les deux combattants – et le gain.

Malgré tout le mauvais sang que Hardy pense que Sanchez porte dans leur combat du 2 juillet, il est bien conscient de l’ampleur des dégâts que le Le combattant ultime 1 gagnant a pris, et il pense qu’un match de boxe avec des rounds plus courts, un meilleur rembourrage et un gros salaire est l’accord le plus juste possible en ce moment.

“La vérité honnête est que c’est un bon terrain d’entente financièrement, parce que ce qu’on nous offrait pour le MMA était pitoyable, et ce qui était offert pour les mains nues était trois fois ce qu’on nous offrait pour la boxe d’exposition”, a déclaré Hardy à MMA Fighting. . «Je pouvais soit le combattre en MMA, et nous devions nous battre quatre ou cinq fois pour gagner le même argent, soit je pouvais le combattre à mains nues et lui faire beaucoup de dégâts très sérieux.

«Je le combats avec des gants de 16 onces sur des rounds de deux minutes. Très probablement, je vais l’arrêter avec des coups de feu au corps, et il se souviendra d’être descendu sur la toile. Je n’ai aucun intérêt à brutaliser Diego Sanchez, mais nous allons avoir un combat difficile, et je vais essayer de le blesser autant que possible sans causer de dommages permanents, et nous allons tous les deux repartir avec beaucoup d’argent dans nos poches. Nous n’aurons pas à nous soucier de la merde que nous avons été payés par l’UFC. C’est donc un grand tournant pour nous deux, et je pense qu’il est tout aussi reconnaissant de cette opportunité que moi.”

Hardy et Sanchez s’affronteront à un poids prévu de 185 livres. (Hardy, qui a concouru en tant que poids welter MMA au cours de sa carrière à l’UFC, pense qu’il y a une allocation de «quelques livres» de chaque côté, a-t-il déclaré sur L’heure MMA). La longueur du tour ne nécessitera pas de sanction du British Boxing Control Board, ce qui signifie qu’aucun des combattants n’aura besoin de demander une licence, bien que Hardy ait déclaré qu’il subissait une batterie complète de tests médicaux pour s’assurer qu’il était apte à se battre (une bataille avec Wolf-Parkinson- Le syndrome de White a bloqué sa carrière à l’UFC). Les KO ne seront pas interdits comme dans d’autres concours d’exhibition vus aux États-Unis, et il n’y aura pas de plafond sur le gain de poids le soir du combat.

Si Sanchez n’avait pas joué en compétition contre Kevin Lee dans la promotion parvenue du MMA Eagle FC, Hardy a déclaré qu’il aurait eu des doutes sur le match. Sanchez n’était pas nécessairement son adversaire de rêve; une confrontation avec Tyron Woodley était en tête de sa liste. Mais il a dit que l’ancien champion des poids welters de l’UFC avait dit non, tout comme l’ex-champion de boxe Paulie Malignaggi, et Sanchez a dit oui.

Hardy s’est joint à un chœur de vétérans de l’industrie MMA qui ont exprimé leur inquiétude pour le bien-être de Sanchez lors d’un tristement célèbre partenariat avec Joshua Fabia. Maintenant que Sanchez a pris ses distances avec le gourou autoproclamé et a repris l’entraînement avec des vétérans du MMA, il peut plus facilement justifier la violence au robinet.

“Je veux qu’il se souvienne quand il frappe la toile qu’il n’aurait pas dû y entrer avec moi”, a déclaré Hardy. « J’ai toujours un côté méchant, même si je suis analyste maintenant. Il y a toujours un combattant en moi, et j’ai toujours aimé le pouvoir des coups au corps. J’avais l’habitude d’arrêter les gens en muay thaï avec des coups au corps, surtout s’ils parlaient beaucoup de détritus, car ils devaient alors s’allonger sur la toile pendant que je levais les bras car ils ne pouvaient pas respirer.

Le match est celui que Hardy a dit avoir été secoué à plusieurs reprises alors que les promoteurs se sont approchés avec des offres potentielles. Mais même avant cela, il a déclaré que Sanchez l’avait ciblé après avoir donné une opinion peu flatteuse sur l’évolution de Sanchez en tant que combattant MMA.

“Il a toujours eu cette mentalité de berserker, et je pense que c’est parce qu’il a tellement plu aux fans que cela l’a encouragé à le faire de plus en plus”, a déclaré Hardy. “Je l’ai souligné dans une interview, et depuis, il a été très amer envers moi, et je n’ai jamais voulu le contrarier. Je dis juste ce que je vois. Et j’ai fait la même chose à propos de son ancien entraîneur, le sorcier, et cela l’a également bouleversé. … Il a toujours été un peu trop sensible aux mots que j’ai dit, et c’est peut-être pour ça qu’il veut me frapper au visage.

Cela ne s’est pas traduit par des confrontations à l’extérieur de la cage, a déclaré Hardy, mais cela les motivera tous les deux à organiser un bon spectacle à l’AO Arena, qui accueille l’événement hybride boxe / musique dirigé par l’ancien champion de boxe Ricky Hatton en Manchester, Angleterre.

Hardy se souvient du moment où Sanchez a fait la une de la carte lors de son deuxième combat à l’UFC, un combat avec Rory Markham qui a servi de co-événement principal (et qui n’a pourtant pas fait l’affiche officielle de l’événement). Hardy a déclaré qu’il avait gagné 5 000 $ pour montrer et 5 000 $ pour sa victoire par élimination directe.

“Pouvez-vous imaginer combien les combinaisons de peau assises au bord de la cage gagnaient du fait que je leur vendais tous ces billets”, a déclaré Hardy. “Cela me met en colère en ce moment. Cela me met en colère, la somme d’argent qu’ils ont gagnée avec des gens comme Diego, et ces bons promoteurs viennent et organisent des spectacles et s’occupent de nous d’une manière dont nous n’avons jamais été pris en charge par la promotion qui préparait le terrain pour le sport tel qu’il est aujourd’hui. C’est embarrassant, pour être honnête.

« Regardez Nate Diaz, par exemple. Je sais qu’il gagne de l’argent décent avec l’UFC, mais pouvez-vous imaginer ce qu’il vaudrait dans quelques combats en dehors de l’UFC. C’est fou. Et quelqu’un gagne cet argent. Nous le savons tous – 175 millions de dollars pour Crypto.com [sponsorship]cet argent va dans les poches des gens, et il ne construit pas le sport, et nous vivons tous du sport. C’est ce que nous faisons et ce que nous aimons, et il y a des gens qui enlèvent d’énormes sommes d’argent, et nous sommes tous assis ici à le regarder.

“C’est le tournant de la marée quand des gens comme Diego et moi, nous gagnons un peu d’argent vers la fin de notre carrière, parce que c’est ce que nous faisons, nous sommes des combattants et les gens mettent un prix sur la table – le celui qui se tient à la fin remporte le prix. Ensuite, nous passons à autre chose et nous ouvrons nos propres gymnases et faisons avancer ce sport, car les combinaisons de peau au sommet ne le feront pas. Ils vont continuer à se remplir les poches.

Hardy, bien sûr, ne dira pas combien il rapporte à la maison pour son combat avec Sanchez. Mais après avoir aidé à construire le MMA dans son Angleterre natale, son niveau de rémunération est nettement supérieur à celui de son début de carrière.

“Vous pouvez ajouter tous mes chèques de paie de l’UFC et je gagne encore plus en faisant cela”, a-t-il déclaré.

Leave a Comment